27 mars 2016

Chronique livre : City on fire

de Garth Risk Hallberg.  Lire sur Racines... (les chroniques) Il paraît donc que c'est le roman le plus cher de l'histoire. Mais ça je ne le savais pas en l'achetant. Tout simplement séduite par le titre, la couverture, le papier bible et ces inserts bizarroïdes dans le cours du roman. Acheté donc en se disant que je n'aurais de toutes façons jamais le temps de lire une telle pavasse. Presque mille pages et des pages assez denses. Aussi denses que cette histoire, ses dizaines de personnages, ses intrigues emmêlées,... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 mars 2016

Chronique livre : Envoyée spéciale

de Jean Echenoz. Lire sur Racines...(les chroniques) Non mais que ça fait du bien parfois qu'on vous raconte une histoire et comme il le fait bien Jean Echenoz. Parce qu'avouons, Envoyée spéciale n'a probablement guère d'autre ambition que de nous faire prendre du plaisir, et ça fonctionne remarquablement bien. D'abord grâce à cette histoire, rocambolesque, aux multiples pistes que l'auteur se plaît à brouiller, puis dévoiler avec un savoir-faire d'horloger suisse. Ensuite grâce à son style inimitable, mélange de virtuosité... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 18:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
20 mars 2016

Chronique livre : Ce que j'appelle jaune

de Marie Simon. Lire sur Racines...(les chroniques) Difficile pour le lecteur, ou plutôt la lectrice que je suis, de parler de ce livre qui oscille sans cesse et jusqu'à la fin entre grand cri d'amour et déballage impudique. Difficile parce que Marie Simon y aborde des thèmes qui me touchent assez personnellement, comme beaucoup d'autres, sans aucun doute et qu'elle le fait sans filtre, sans circonvolution, en s'entaillant le ventre de bas en haut et en se sortant les tripes. Tout ça ne s'écrit sûrement pas. Ce serait... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 22:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
18 mars 2016

Chronique livre : Consumés

de David Cronenberg. Lire sur Racines (Les chroniques) Parfois, on est sentimental. On se rappelle de grands souvenirs de cinéma, déjà anciens et on a envie de retrouver une sensation, un frisson, une stimulation. Alors on fait les fous, on achète un livre, écrit par un ex demi-dieu du cinéma et. Rien. Ou presque. Ou un mélange étrange de perplexité, de consternation. D'hilarité même. Parce que tout de même, Consumés est un assez gros ratage et démontre de belle manière qu'écrire des livres, c'est un métier. Le livre commence... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 février 2016

Chronique livre : Fabrication de la guerre civile

de Charles Robinson. Lire sur Racines...(les chroniques) Un corps raconte toujours une manière de faire la guerre. De temps en temps dans ta vie, tu rencontres quelqu'un dont le cerveau ne tourne visiblement pas à la même vitesse que le tien, dont les capacités d'analyse, de détection de la faille sont sidérantes de rapidité. Charles Robinson fait visiblement partie de ces gens-là. Dans les cités me faisait découvrir un écrivain déroutant et passionnant, Fabrication de la guerre civile m'a donné envie de ululer en courant nue... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 19:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
24 janvier 2016

Chronique livre : Peindre, pêcher et laisser mourir

de Peter Heller. Lire sur Racines (Les chroniques) Non mais comment ils sont forts ces ricains quand ils s'y mettent. Dans son deuxième roman, le très prometteur Peter Heller, découvert en France grâce à la magnifique Constellation du chien, déploie à nouveau des trésors d'humanité poétique et rugueuse. Un petit mot d'abord sur ce sublime titre français, Peindre, pêcher et laisser mourir (en VO, The Painter...), sorti d'on ne sait où, mais dont on bénit le créateur. Ce titre dit tout du roman et pourtant si peu à la fois. Un... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 janvier 2016

Les indispensables - Livres 2014-2015

Racines a peu de temps pour écrire depuis deux ans, mais lit (presque) toujours autant. Un petit créneau pour faire le point sur les 20 indispensables lus en 2014 et 2015. Il y a du beau, du magnifique et du sublime. Dans l'ordre alphabétique des titres. L'ancêtre de Juan José Saer (Le Tripode) Crash-test de Claro (Actes Sud) Et quelquefois j'ai comme une grande idée de Ken Kesey (Monsieur Toussaint Louverture) Far from the madding crowd (Loin de la foule déchaînée) de Thomas Hardy. (Epub, Collins classics) Grosses joies... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 janvier 2016

Chronique livre : Victoria n'existe pas

de Yannis Tsirbas. Lire sur Les Chroniques de Racines Certains éditeurs sont là pour nous rappeler que la littérature, ce n'est pas seulement un grog au coin du feu, mais ça peut-être également un caillou pointu dans la chaussure. Quidam éditeur fait partie de ces rares précieux. Point de confort dans ce court texte incisif nous provenant d'une Grèce qui n'en finit plus de criser. D'ailleurs, comment être confortable dans un quartier qui n'existe pas. Car Victoria est un quartier qui n'a d'existence que pour ses habitants. Dont... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 janvier 2016

Chronique livre : Leurs contes de Perrault

de Gérard Mordillat, Frédéric Aribit, Alexis Brocas, Nathalie Azoulai, Cécile Coulon, Fabienne Jacob, Hervé Le Tellier, Leila Slimani, Emmanuelle Pagano, Manuel Candré, Christine Montalbetti. Lire sur Les Chroniques de Racines J'adoooooore les contes, j'adore qu'on me raconte des histoires. J'ai toujours été fascinée par les contes, ce matériau meuble, mouvant, qui ne demande qu'à être récupéré, trituré, malaxé, au gré de la volonté de celui qui le dit ou l'écrit. Les contes, et notamment ceux de Perrault, c'est le fondement de... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 22:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 novembre 2015

Chronique livre : Charøgnards

de Stéphane Vanderhaeghe. Lire sur Les Chroniques de Racines Que veut dire longtemps face à la défection du temps ? Etonnant et paradoxal ce Charøgnards qu'on n'imagine guère mieux logé ou logé ailleurs que chez le précieux Quidam. Paradoxal parce que ça comment plutôt mal, du moins pas très bien avec ces "ouvertissemens" initiaux. C'est bien fait et certes très maîtrisé, mais bon, cette déformation de la langue, on a l'impression de l'avoir déjà lue, réminiscences de Russell Hoban (Enig marcheur) ou dans le domaine... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :