13 août 2007

Acide Aminé.

Le Dernier Roi d'Ecosse de Giles Foden Tombée par hasard sur le livre après avoir malencontreusement loupé le film, j'ai mis un moment à oser l'ouvrir. Le thème, il faut l'avouer est peu sexy au premier abord, et comme parfois les apparences sont trompeuses. Le bouquin relate l'histoire de Nicholas Garrigan, jeune médecin écossais, envoyé tout d'abord dans la cambrousse ougandaise, puis au service d'Idi Amin Dada. Roman d'apprentissage, d'aventure, historique, on est plongé dès les premières pages dans un foisonnement... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 17:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

05 août 2007

You hou ... You hou ... You hou ...

Echo Park de Michael Connelly Voilà le grand retour de Harry Bosch, le héros connellien des débuts. Flic vieillissant et toujours aussi réfractaire à toute notion d'obéissance. Dans Echo Park, Bosch va assez loin, agit impulsivement et se rapproche parfois dangereusement de l'inspecteur Harry (ce qui lui vaut d'être plaqué d'assez sèche manière par sa nana - m'enfin j'avoue que finalement ça ne m'a pas fait pleurer). Hanté par une ancienne affaire non résolue (la disparition d'une jeune femme), il se trouve embringué dans... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 19:16 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
03 août 2007

Doux-Dingue.

La Pêche à la Truite en Amérique suivi de Sucre de Pastèque de Richard Brautigan La Pêche à la Truite en Amérique fait partie des bidules dont on ne sait trop comment ils ont réussi à se faufiler jusqu'à l'imprimerie. Succession de très courtes nouvelles, La Pêche nous entraîne dans un univers absolument indescriptible, absurde et surréaliste. Impossible de vous raconter une quelconque intrigue, on est dans la petite touche, le détail loufoque, l'absurde quotidien. Ici, on peut acheter des bouts de ruisseau en vrac dans... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 19:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
17 juillet 2007

Il est libre, Timour...

La Morue de Brixton de Timour Serguei Bogousslavski C’est avec une légère pointe d’anxiété que j’aborde la chronique de ce pavé merveilleux. Je sais qu’elle sera lue. Premier roman autobiographique, publié il y a dix ans, d’un homme de 84 ans, La Morue de Brixton est à ranger dans la catégorie des livres qui peuvent changer une vie, ou du moins la perception qu’on a de la vie, et la façon d’aborder la sienne propre. Dans un style d’un incroyable richesse, coloré, foisonnant, émaillé d’un argot aujourd’hui exotique, le... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 23:13 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :
07 juillet 2007

Au charbon.

Retour à Coal Run de Tawni O’Dell Voici un bien joli bouquin, qui hélas s’oublie à peu près aussi vite qu’il a été lu. C’est dommage car à la lecture c’est vraiment agréable et le livre est assez intelligemment composé. Le début est vraiment excellent, racontant l’apocalyptique explosion d’une mine. Sol qui s’effondre, familles qui accourent au milieu d’un monde qui s’écroule, pour ne plus trouver que cendres et mort. L’écriture est sensible, et en assez peu de pages, c’est tout un univers qui jaillit sous nos yeux, avec ses... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 juin 2007

A cause d’une fille.

La Ville et les Chiens Mario Vargas Llosa J’aimerais bien pouvoir vous dire que ce livre est un des meilleurs que j’ai lus depuis longtemps. Malheureusement, ou plutôt heureusement, ce n’est pas le cas puisque mon conseiller littéraire depuis quelques mois se révèle précieusement inestimable et irremplaçable. N’empêche, la Ville et les Chiens, est, je crois pouvoir le dire sans trop me mouiller, un des plus beaux livres que j’ai lu de ma courte (enfin plus tant que ça) vie. Comme d’habitude avec mon conseiller, on n’est ni... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 16:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

04 juin 2007

732

Moby Dick Herman Melville C’est sur les conseils du précieux et pointu d’un avisé ami que je me suis lancée dans la téméraire aventure qu’est la lecture de Moby Dick. On ne présente plus ce roman de quelques 732 pages (préface Gionesque comprise). Ishmaël, seul survivant de l’équipage du Péquod, navire baleinier, raconte l’histoire qui a conduit au naufrage. Achab, le capitaine du vaisseau, s’étant fait grignoter la jambe par un cachalot blanc, monstrueux et légendaire surnommé Moby Dick, et l’ayant assez mal vécu, décide... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 19:03 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
08 mai 2007

Chorale

L’adoration de Nancy Huston Mais comment fait cette femme pour m’émouvoir à ce point là, par la seule force de sa plume, de son imagination débordante, et de son immense cohérence ? Comment réussit-elle à faire vibrer toutes mes cordes sensibles d’un seul coup, d’un petit bout de phrase, d’une lumineuse idée ? Cette femme porte tout un univers ou même plusieurs en elle, des centaines de vies et des milliers d’âmes. Comme le dit l’intro du bouquin (je vous le fait de tête, j’ai déjà prêté le volume), L’adoration est une... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 21:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
05 mai 2007

Incompréhension

L’Attentat de Yasmina Khadra Amine, un riche Israélien d’origine arabe exerce sa profession de chirurgien dans un hôpital de Tel Aviv. C’est un homme qui a réussi, bon boulot, bien marié, belle maison, il a su passer outre les difficultés d’être arabe à Tel Aviv. Jusqu’au jour où, sa femme Sihem, si discrète, intégrée et timide se bourre d’explosifs et se fait sauter dans un restaurant bondé de la ville. Après une phase de négation, Amine sombre dans l’incompréhension totale de ce qui s’est passé. Lui qui a bâti une cage dorée... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
02 mai 2007

Dé-viance

L’Homme-dé de Luke Rhinehart Alors là, alors là, mon grand manitou du conseil littéraire a encore tapé juste, béni soit-il, Oh Dé, Amen. L’Homme-dé est une pavasse, du style épais, 550 pages écrites pas très gros, et s’avale comme on joue aux dés, avec bonheur, exaltation, amusement, et énervement. Bref, avec beaucoup de plaisir. Paru en 1971 en langue anglaise, vite devenu culte outre-Atlantique, puis interdit, pour enfin être traduit en français en 1995, l’Homme-dé est un roman hautement impoli, politiquement très... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :