10 octobre 2016

Chronique livre : Des idiots nos héros

de Moreau. Lire Là où tout est bien rangé.   Chronique publiée initialement dans le numéro 28 de l'indispensable Revue Dissonances. Une famille : deux frères, la mère et le père. De ces quatre-là, Moreau nous fait entendre la voix de trois. Un des garçons d’abord, « L’UN », qui parle à son frère, « l’autre », la mère ensuite et enfin le père. « Je sais que je suis un idiot / Je sais ça / Je sais / J’ai toujours su ça que je serais ton idiot ». On remonte l’histoire de cette famille à travers ces trois monologues et les... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 septembre 2016

Chronique livre : Les nouvelles métropoles du désir

d'Eric Chauvier. Lire sur le blog bleu. Vous qui entrez dans ce livre, laissez toute espérance ! Grande amatrice des errances psycho-socio-géographico-lexicalo-péri-urbaines d'Eric Chauvier, me voilà toute bousculée par ce texte sans pour autant pouvoir mettre immédiatement le doigt sur ce qui m'effraie à ce point là-dedans. Oui, ce qui m'effraie et d'ailleurs, il est beaucoup question de peur dans Les nouvelles métropoles du désir. Où plutôt de terreur. Une terreur à la spatialisation calculée, mais ça, on ne le comprendra... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 13:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 septembre 2016

Chronique théâtre : Krach

de Philippe Malone. Lire sans avoir besoin de lunettes c'est là Chronique publiée initialement dans le numéro 26 de l'indispensable Revue Dissonances. Il a fallu attendre quatre années pour entendre à nouveau l’écriture de Philippe Malone. Après la déflagration Septembres, Krach vient confirmer son immense talent. Un homme tombe d’une tour, réelle, métaphorique. Sa chute est disséquée – effets, causes, lutte perdue d’avance, solitude face au grand tout. Publié chez Quartett, éditeur spécialisé dans le théâtre, Krach, texte des... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 septembre 2016

Chronique livre : Grosses joies

de Jean Cagnard.   Lire là où c'est bien classé Chronique publiée initialement dans le numéro 27 de l'indispensable Revue Dissonances. Un chien traverse la page, il n’a rien à faire là, mais il est là quand même. Le lecteur s’en étonne et le narrateur lui-même « C’est assez étrange la présence d’un chien sur un parking d’aéroport mais il y a des jours où les parois du monde se montrent particulièrement perméables ». Donc le chien est là et ce n’est pas la seule singularité de ces Grosses joies au titre non usurpé. Jean... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 septembre 2016

Chronique livre : L'opticien de Lampedusa

d'Emma-Jane Kirby. Lire là où c'est tout joli et bien rangé   L'opticien plante ses ongles dans la peau noire et visqueuse pour hisser le garçon à bord. De sa vie, il n'a jamais serré aussi fort la main de quelqu'un. Impeccable, irréprochable, c'est ce qu'on se dit en posant avec émotion ce livre. C'est une histoire vraie, des paroles collectées par Emma-Jane Kirby, journaliste à la BBC. Mais ce témoignage, elle en a fait un livre, un roman. Le procédé pourrait être discutable, le résultat ne l'est pas. L'opticien de... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 12:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
10 septembre 2016

Chronique livre : Sombre aux abords

de Julien d'Abrigeon. Lire sur le blog bien rangé et tout propre. Et qu'il n'y a que moi, ce soir, comme tous les soirs, pour prendre la radée. C'est la loi du travail, la vie qui travaille. C'est la France des sous-préfectures, des départementales, des périphéries et des zones commerciales, la France des mobylettes et des garagistes, celle où lorsque tu es ado, le BTS tourisme ou comptabilité constitue l'horizon de la réussite suprême, où tu traînes tes guêtres dans le bar pourri en face du lycée, où ta plus grande ambition... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 20:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 septembre 2016

Chronique livre : Sporting club

d'Emmanuel Villin. Lire sur Racines... (Chroniques)Là où c'est tout beau et bien rangé C'est finalement malgré moi que j'étais devenu ce qu'on peut appeler un assez bon nageur. Dans une ville en perpétuel chambardement, au bord de la Méditerranée, probablement Beyrouth, notre narrateur essaie vainement de croiser la route de Camille pour l'interviewer et écrire un livre sur la vie de ce mystérieux et charismatique personnage. Mais Camille se refuse, laisse traîner. Il ne reste plus à notre héros qu'à trainer ses guêtres dans la... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 septembre 2016

Chronique livre : Hiver à Sokcho

d'Elisa Shua Dusapin. Lire sur Les Chroniques de Racines(où tout est beau et bien rangé)   Il a tracé un parquet, les détails du futon, comme pour l'éviter elle, mais son corps sans visage réclamait la vie. Voilà déjà quelques mois que je n'avais plus ululé de bonheur, sauté partout en criant "oui, oui, oui, encore", pleuré à chaque page en disant "mais que c'est beau" et tout ça, à la découverte d'une écriture nouvelle, d'un univers, d'une histoire. Et pourtant, Hiver à Sokcho est bien peu spectaculaire, du moins en... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 septembre 2016

Chronique livre : La Magie dans les villes

de Frédéric Fiolof. Lire sur Les Chroniques de Racines(tout beau tout bien rangé)   Lorsque les temps sont durs, la fantaisie est un refuge. Le lecteur a pu profiter ces dernières années d'univers farfelus, poétiques, gentiment barrés, le plus souvent placés sous les figures tutélaires de Brautigan et de Michaux. Je pense plus spécifiquement aux jonglages lexicaux acrobatiques de Radu Bata et ses Mine de petits riens sur un lit à baldaquin, des personnages en marge de Jean Cagnard, le très joli Atlas des reflets célestes de... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 12:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 août 2016

Chronique livre : La grande eau

de Živko Čingo. Lire sur Les Chroniques de Racines Je n'ai pas le souvenir d'un autre endroit où l'enfance meurt si rapidement. Que je sois maudit s'il existe un autre lieu où l'on enterre aussi impitoyablement l'enfance. Il y a ce pays, ou peut-être un autre, sur lequel la guerre a déferlé, laissant derrière elle des orphelins qu'on se dépêche de parquer derrière de très hauts murs. Il faut leur apprendre à ces enfants, par tous les moyens possibles, l'ordre, le patriotisme et la morale, le tyran renversé pour le bonheur... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :