12 février 2017

Chronique livre : Rouvrir le roman

de Sophie Divry. Lire mieux par là.   Le boulanger, lui, ne prétend pas changer le monde quand il invente une nouvelle forme de pain. Quand vous avez des amis poètes et dramaturges, il n'est pas très simple d'être amatrice de romans, ces objets à peine littéraires, qui ne sont que compromission et odeurs de moisis. Vous avez beau argumenter, expliquer que votre expérience de lectrice ne correspond pas du tout à ces clichés, que le roman est polymorphe, fourre-tout, finalement assez indéfinissable et parfois extrêmement... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 janvier 2017

Chronique livre : Article 353 du code pénal

de Tanguy Viel. Chaque fois que je lis Tanguy Viel, je ne peux retenir quelques élans d'admiration pour sa maîtrise stylistique absolue. Il n'y a jamais un mot à côté, tout est d'une précision sans faille. Article 353 du code pénal ne déroge pas à cette règle. Deux hommes sont sur un bateau, l'un d'eux tombe à l'eau, poussé par l'autre. L'autre, Kermeur se fait arrêter et témoigne devant le juge. Un long "monologue", à la fois intérieur et à destination du juge, dans lequel Kermeur essaie d'expliquer, au plus juste de l'histoire et... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 janvier 2017

Les indispensables 2016

Impossible, impossible de ne retenir que dix titres parmi toutes les merveilles lues (et pas forcément chroniquées) en 2016. Et pourtant. Après une lutte acharnée contre moi-même, voici donc les dix (arghhhh) titres du classement Racines : les indispensables 2016. Privilège aux textes, même imparfaits, parfois un peu mal fichus et pas très bien coiffés, mais qui ont chamboulé mes émotions et dont j'ai conscience qu'ils ont, quelque part, modifié quelque chose dans la façon dont je perçois le monde. Par ordre plus ou moins... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 16:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2016

Chronique livre : Plancher japonais

de Jean Cagnard. Un peu plus de Jean Cagnard ici.   Parmi la myriade d'auteurs gentiment perchés dans leurs arbres (voir par là), Jean Cagnard est sans aucun doute celui qui me touche le plus. Plancher japonais est le troisième roman que je lis de cet auteur et jamais il ne déçoit, jamais il n'ennuie. Il faut dire qu'il n'est jamais vraiment là où on l'attend et bien malin à qui saurait prévoir la route que prendront ses phrases. Dans Plancher japonais, Jean Cagnard raconte l'histoire d'un garçon qui trouve son chez lui, et... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 décembre 2016

Chronique livre : L'effacement du monde

d'Eric Pessan. Lire là où c'est tout bien rangé.   Parfois les libraires font bien leur travail et choisissent comme "livre du mois" une vieillerie de quinze ans (douze pour l'édition poche en ma possession, exhumée probablement des caves de l'éditeur vu l'odeur). Soit le premier roman d'Eric Pessan, L'effacement du monde, ou comment transformer toutes les relations ambiguës que l'on tisse avec la langue et les mots en une matière romanesque profonde, drôle, angoissante et sensible. Notre personnage, père de famille et homme... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 décembre 2016

Chronique livre : Watership Down

de Richard Adams. Lire sur Racines (Les chroniques)   Pour être tout à fait honnête, je ne misais pas grand chose sur cette histoire de lapins. C'est un peu trop mignon les lapins et à part courir au-devant des phares de voitures, c'est plutôt ennuyeux. Même dans l'assiette ça ne m'a jamais affolée. Alors franchement une histoire de lapins, sans illustration en plus, on a un peu passé l'âge, non ? Eh bien il faut croire que non. Parce qu'une fois qu'on a commencé à y mettre le museau, pardon le nez, c'est assez difficile de... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 novembre 2016

Chronique livre : Le Garçon

de Marcus Malte. Lire sur le site tout bien rangé !   Comment raconter le début du XX ème siècle ? Le siècle de l'émergence, de l'explosion culturelle et technique, mais aussi le siècle de l'industrialisation de toutes les absurdités et atrocités. Marcus Malte choisit une page blanche, un garçon muet, élevé en semi-sauvage par une mère trop jeune et trop folle. La mère meurt, le garçon prend la route, fait des rencontres, côtoie cette humanité qui ne sera finalement jamais la sienne, trouve l'amour absolu, le perd,... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 novembre 2016

Chronique livre : Prendre dates

de Patrick Boucheron et Mathieu Riboulet. Chronique publiée initialement dans le numéro 30 de l’indispensable Revue Dissonances. « Comment oublier l’état où nous fûmes, l’escorte des stupéfactions qui, d’un coup, plia nos âmes ? » Il faut peu de choses parfois (ici les premiers mots d’un texte) pour réaliser que les plaies ne sont et ne seront jamais refermées, pour dégeler les douleurs enfouies et leur redonner vie. A quatre mains, un historien et un écrivain relatent les attentats de janvier 2015, un peu avant, un peu après,... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 20:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 octobre 2016

Chronique livre : La Traîne-Sauvage

de Rosine Crémieux et Pierre Sullivan. A lire sur le site monomaniaquement rangé Chronique publiée initialement dans le numéro 29 de l'indispensable Revue Dissonances. « Traîne-sauvage » est le terme désignant un type de luge au Canada. Tout commence ici par un quiproquo, une erreur d’interprétation. Pierre Sullivan est le collaborateur de Rosine Crémieux, infirmière résistante dans le Vercors puis déportée en 1944 à Ravensbrück avant de devenir une grande figure de la psychanalyse de l’enfant. « Pourquoi m’avoir laissée entre... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 octobre 2016

Chronique livre : Des idiots nos héros

de Moreau. Lire Là où tout est bien rangé.   Chronique publiée initialement dans le numéro 28 de l'indispensable Revue Dissonances. Une famille : deux frères, la mère et le père. De ces quatre-là, Moreau nous fait entendre la voix de trois. Un des garçons d’abord, « L’UN », qui parle à son frère, « l’autre », la mère ensuite et enfin le père. « Je sais que je suis un idiot / Je sais ça / Je sais / J’ai toujours su ça que je serais ton idiot ». On remonte l’histoire de cette famille à travers ces trois monologues et les... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :