24 janvier 2016

Chronique livre : Peindre, pêcher et laisser mourir

de Peter Heller. Lire sur Racines (Les chroniques) Non mais comment ils sont forts ces ricains quand ils s'y mettent. Dans son deuxième roman, le très prometteur Peter Heller, découvert en France grâce à la magnifique Constellation du chien, déploie à nouveau des trésors d'humanité poétique et rugueuse. Un petit mot d'abord sur ce sublime titre français, Peindre, pêcher et laisser mourir (en VO, The Painter...), sorti d'on ne sait où, mais dont on bénit le créateur. Ce titre dit tout du roman et pourtant si peu à la fois. Un... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 janvier 2016

Les indispensables - Livres 2014-2015

Racines a peu de temps pour écrire depuis deux ans, mais lit (presque) toujours autant. Un petit créneau pour faire le point sur les 20 indispensables lus en 2014 et 2015. Il y a du beau, du magnifique et du sublime. Dans l'ordre alphabétique des titres. L'ancêtre de Juan José Saer (Le Tripode) Crash-test de Claro (Actes Sud) Et quelquefois j'ai comme une grande idée de Ken Kesey (Monsieur Toussaint Louverture) Far from the madding crowd (Loin de la foule déchaînée) de Thomas Hardy. (Epub, Collins classics) Grosses joies... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 janvier 2016

Chronique livre : Victoria n'existe pas

de Yannis Tsirbas. Lire sur Les Chroniques de Racines Certains éditeurs sont là pour nous rappeler que la littérature, ce n'est pas seulement un grog au coin du feu, mais ça peut-être également un caillou pointu dans la chaussure. Quidam éditeur fait partie de ces rares précieux. Point de confort dans ce court texte incisif nous provenant d'une Grèce qui n'en finit plus de criser. D'ailleurs, comment être confortable dans un quartier qui n'existe pas. Car Victoria est un quartier qui n'a d'existence que pour ses habitants. Dont... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 janvier 2016

Chronique livre : Leurs contes de Perrault

de Gérard Mordillat, Frédéric Aribit, Alexis Brocas, Nathalie Azoulai, Cécile Coulon, Fabienne Jacob, Hervé Le Tellier, Leila Slimani, Emmanuelle Pagano, Manuel Candré, Christine Montalbetti. Lire sur Les Chroniques de Racines J'adoooooore les contes, j'adore qu'on me raconte des histoires. J'ai toujours été fascinée par les contes, ce matériau meuble, mouvant, qui ne demande qu'à être récupéré, trituré, malaxé, au gré de la volonté de celui qui le dit ou l'écrit. Les contes, et notamment ceux de Perrault, c'est le fondement de... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 22:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 novembre 2015

Chronique livre : Charøgnards

de Stéphane Vanderhaeghe. Lire sur Les Chroniques de Racines Que veut dire longtemps face à la défection du temps ? Etonnant et paradoxal ce Charøgnards qu'on n'imagine guère mieux logé ou logé ailleurs que chez le précieux Quidam. Paradoxal parce que ça comment plutôt mal, du moins pas très bien avec ces "ouvertissemens" initiaux. C'est bien fait et certes très maîtrisé, mais bon, cette déformation de la langue, on a l'impression de l'avoir déjà lue, réminiscences de Russell Hoban (Enig marcheur) ou dans le domaine... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 novembre 2015

Chronique livre : Pas Liev

de Philippe Annocque. Lire sur Les Chroniques de Racines C'était peut-être tout simplement le signe que l'on mesurait sa faculté de comprendre à sa juste valeur, c'était peut-être tout simplement le signe qu'il était reconnu, lui, Liev, pour ce qu'il était : un homme intelligent à qui l'on n'avait pas besoin d'expliquer les choses par le menu pour qu'il les comprenne.   Il ne faudrait tout de même pas prendre des vessies pour des lanternes. Liev n'aimerait pas ça s'il s'en apercevait. Le problème c'est qu'on ne peut pas... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 octobre 2015

Chronique livre : Crash-test

de Claro. Lire sur Les Chroniques de Racines "vous êtes ::: le dépassement, l'expérience des parallèles" Ouvrir un livre de Claro, s'est se soumettre au vertige et à la peur de perdre pied. S'est aussi prendre le risque de s'ouvrir à un univers plus grand et plus intense dans lequel chaque détail revêt le poids du monde. Crash-test s'ouvre donc par son titre, cette collision entre l'hommage au maître de la tôle et du sexe (J. G. Ballard, je te salue) et ce test fondateur de l'écriture de Claro, maître de l'expérimentation... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 12:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2015

Chronique livre : Une forêt d'arbres creux

d'Antoine Choplin. Lire sur Les Chroniques de Racines Les forêts portent les espoirs, il se dit. Elles ne trompent pas. On n'a jamais rapporté le cas d'une forêt d'arbres creux, n'est-ce pas? Voilà un livre qui aborde un sujet exemplaire et bouleversant, écrit de manière totalement exemplaire et bouleversante. Le ghetto tchèque de Terezin en 1941. Un caricaturiste, Bedrich Fritta, sa femme et son enfant y sont enfermés. Le lecteur suit Bedrich dans sa découverte du camp, son installation dans les dortoirs, dans le... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 12:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2015

Chronique livre : Les maîtres du printemps

d'Isabelle Stibbe. Lire sur Les Chroniques de Racines Tout commence par une magnifique citation de Neruda et un titre qui s'y réfère, autant dire que tout commence bien. Les maîtres du printemps est un roman choral. Les voix de trois personnages s'y mêlent pour raconter la Lorraine d'aujourd'hui, ses hauts fourneaux qui ferment, ses luttes et ses espoirs. Il y a d'abord le syndicaliste charismatique, le politicien bien intentionné et l'artiste qui trouve son inspiration dans la lutte et la fonte en fusion. Isabelle Stibbe réussit... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 septembre 2015

Chronique livre : Le metteur en scène polonais

d'Antoine Mouton. Lire sur Les Chroniques de Racines (...) car s'il y avait un destin, les choses, les êtres et les événements de ce monde étaient liés entre eux, (...) seule une phrase longue et complexe pouvait donner l'idée des connexions que le destin leur imposait d'établir (...) On avait quitté Antoine Mouton en poète au romantisme fou et échevelé dans Les Chevals morts, on le retrouve ici en marathonien de la phrase, en horloger de la syntaxe, en maestro de la construction grammaticale. Pourtant, dès le départ, une... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 20:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :