11 mai 2016

Chronique livre : Mourir et puis sauter sur son cheval

de David Bosc. Lire sur Racines...(les chroniques) Sans être tout à fait paranoïaque, je reçois comme des brimades personnelles bien des interdits, (...). On se souvient de David Bosc empoignant fougueusement la vie de Gustave Courbet, personnage lumineux et truculent de la peinture française, dans La Claire fontaine. Il revient ici, s'inspirant très librement de la vie d'une artiste espagnole. Mais la nuit noire que j'aime tant, je sais qu'ils voudront la bannir à jamais, qu'ils combleront les espaces indécis,... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 19:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

10 mai 2016

Chronique livre : Vacances surprises

de Marc Bernard. Lire sur Racines...(les chroniques) Il s'en est fallu de très peu pour que je ne prenne pas la peine de vous parler de ce petit recueil de chroniques, écrites entre 1957 e 1960 par un lauréat du prix Goncourt bien oublié aujourd'hui. Agréables et légers mais bien désuets ma foi, les courts textes composant Vacances surprises se lisent avec plaisir et sans douleur. Sans passion non plus. Derrière Else il y avait une longue trainée de morts : sa mère,(...), dont la dernière carte que nous ayons reçue se... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 20:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 mai 2016

Chronique livre : Toutes les femmes sont des aliens

d'Olivia Rosenthal. Lire sur Racines... (les chroniques) (...) c'est comment on héberge dedans une chose qui nous mange. Quand je serai grande je veux écrire comme Olivia Rosenthal. Non mais sans rire. Chaque fois qu'un de ses livres me tombe entre les mains, c'est un raz-de-marée émotionnel. L'univers de cet auteur me bouleverse, sa manière pudique d'en parler par des constructions littéraires hyper contrôlées m'enthousiasme. Voilà. Olivia Rosenthal c'est quelqu'un qui a tout compris de la puissance de la littérature et qui... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mai 2016

Chronique livre : La Scie patriotique

de Nicole Caligaris. Lire sur Racines ...(les chroniques) Très court roman de Nicole Caligaris, La Scie patriotique a eu les honneurs d'une réédition par Le Nouvel Attila. Excellente idée puisque ce texte n'a clairement pas pris une ride. C'est la guerre. Une compagnie traîne à l'arrière, planquée dans une ville en ruine. Ils ont froid, ils ont faim et ils se demandent bien ce qu'ils foutent là. Pour tuer le temps ils jouent avec un chien et courent après les poules. Jusqu'au moment où, au bout de leurs réserves, ils bouffent le... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2016

Chronique livre : La maison de vos rêves

de Martti Linna. Lire sur Racines ...(les Chroniques) Parfois un bon petit polar venu du Nord, ça ne peut pas faire de mal se dit-on. Et puis la couverture (superbe) de celui-ci nous fait déjà voyager dans les forêts boréales finlandaises, parsemées de lacs glaciaires. On sent déjà l'odeur du pin et le froid qui nous brûlent les narines. Le mystère, la violence qui émergent dans cet écrin sauvage et inhospitalier, on devine un inspecteur mutique et tourmenté par ses propres démons en train d'essayer d'achever ceux des autres.... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 avril 2016

Chronique livre : La jeune Épouse

d'Alessandro Baricco. Lire sur Racines (les chroniques) Fais-moi goûter. Certains, qui se reconnaîtront peut-être, ont, de tous temps, moqué mon goût assez immodéré pour Alessandro Baricco. Mais voilà, je persiste et signe, Baricco fait définitivement partie des patrons de la littérature contemporaine. Il a ce génie de se réinventer à chaque fois, avec humour, plaisir, légèreté, gourmandise et fantaisie et pourtant de rester identifiable dès la première ligne. La Jeune Épouse est un roman initiatique au féminin, ce qui... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 20:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

28 mars 2016

Chronique livre : Les invécus

d'Andréas Becker. Lire sur Racines...(les chroniques) Maman, la honte ne me quitterait plus, c'était ma punition, ma peine capitale, revivre toujours, ne jamais pouvoir mourir pour de bon. Il avait vingt ans il y a vingt ans. Et il y a vingt ans il a écrasé un piéton. Depuis le temps s'est arrêté. Enfin pas vraiment. Mais il continue de vivre et de revivre la scène de l'accident. Des éléments s'en échappent, viennent brouiller le réel. Quelques pièces de puzzle, des motifs et des scènes récurrentes, tout se répète, se... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 19:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
27 mars 2016

Chronique livre : City on fire

de Garth Risk Hallberg.  Lire sur Racines... (les chroniques) Il paraît donc que c'est le roman le plus cher de l'histoire. Mais ça je ne le savais pas en l'achetant. Tout simplement séduite par le titre, la couverture, le papier bible et ces inserts bizarroïdes dans le cours du roman. Acheté donc en se disant que je n'aurais de toutes façons jamais le temps de lire une telle pavasse. Presque mille pages et des pages assez denses. Aussi denses que cette histoire, ses dizaines de personnages, ses intrigues emmêlées,... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 mars 2016

Chronique livre : Envoyée spéciale

de Jean Echenoz. Lire sur Racines...(les chroniques) Non mais que ça fait du bien parfois qu'on vous raconte une histoire et comme il le fait bien Jean Echenoz. Parce qu'avouons, Envoyée spéciale n'a probablement guère d'autre ambition que de nous faire prendre du plaisir, et ça fonctionne remarquablement bien. D'abord grâce à cette histoire, rocambolesque, aux multiples pistes que l'auteur se plaît à brouiller, puis dévoiler avec un savoir-faire d'horloger suisse. Ensuite grâce à son style inimitable, mélange de virtuosité... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 18:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
20 mars 2016

Chronique livre : Ce que j'appelle jaune

de Marie Simon. Lire sur Racines...(les chroniques) Difficile pour le lecteur, ou plutôt la lectrice que je suis, de parler de ce livre qui oscille sans cesse et jusqu'à la fin entre grand cri d'amour et déballage impudique. Difficile parce que Marie Simon y aborde des thèmes qui me touchent assez personnellement, comme beaucoup d'autres, sans aucun doute et qu'elle le fait sans filtre, sans circonvolution, en s'entaillant le ventre de bas en haut et en se sortant les tripes. Tout ça ne s'écrit sûrement pas. Ce serait... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 22:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :