30 juillet 2012

Ciel XIII.

Périgord, avril 2012. Clique gouttelettes.
Posté par AnneduPerigord à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 juillet 2012

Chronique livre : Sale temps pour les braves

de Don Carpenter. Lire sur Les Chroniques de Racines   Amateurs de westerns, passez votre chemin, Sale temps pour les braves n’a rien d’un livre de cowboys, contrairement à ce que son titre pourrait suggérer. Certes, Sale temps pour les braves commence viril. Des jeunes de 14 ans, déjà des petites frappes, pas méchantes mais sur la mauvaise pente, se saoulent et jouent au billard. Parmi eux, Jack, abandonné à sa naissance, et Billy, un prodige au billard. Jack, Billy, Don Carpenter suit l’un et l’autre de ces deux... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 17:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
26 juillet 2012

Chronique livre : Anaïs ou les Gravières

de Lionel-Edouard Martin. Lire sur Les Chroniques de Racines   Notre narrateur est journaliste, correspondant local pour une presse poitevine, dans une ville sans nom et sans histoire. Sans histoire ou presque. Une nuit, dans un accident, Nathalie, son amoureuse est morte, ils étaient deux dans la voiture. Depuis, le journaliste survit, sans réussir à trouver le sommeil, la veille pleine des mots qu’il a dû écrire ce jour-là pour la une de son journal. Puis une jeune fille, Anaïs, meurt assassinée sur le pas de l’appartement... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 juillet 2012

Ciel XII.

Périgord, avril 2012. Clique trace.  
Posté par AnneduPerigord à 17:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
24 juillet 2012

Chronique film : To Rome with love

de Woody Allen. Lire sur Les Chroniques de Racines   Pas grand chose à raconter sur ce tout petit Woody. On s’y ennuie cependant beaucoup moins qu’à Minuit à Paris. Ici pas de grande ambition, on suit plusieurs historiettes sous le ciel de Rome, assez bien filmée. La distribution est dans l'ensemble séduisante, et met beaucoup d’énergie à faire passer les dialogues globalement assez ternes. C’est sans doute cette distribution qui permet au film de gagner un certain coefficient de sympathie. On est notamment très content de... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 juillet 2012

Chronique film : Holy Motors

de Leos Carax. Lire sur Les Chroniques de Racines   Après un prologue magnifique (ah oui, vraiment) mais un peu obscure, dans lequel Leos Carax se met en scène, nous assistons à une journée dans la vie de M. Oscar. M. Oscar monte dans une grande limousine tout droit sortie de Cosmopolis, conduite par la magnifique et impériale Edith Scob. M. Oscar effectue des missions, acteur, intérimaire de luxe, on ne sait pas trop, mais dans la loge que constitue l’habitacle de sa limousine, il se grime, se prépare à jouer de multiples... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 17:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

20 juillet 2012

Chronique film : Summertime

de Matthew Gordon. Lire sur Les Chroniques de Racines   Après le bourbeux Faust de Sokourov, Summertime est une véritable bouffée d’oxygène. Modeste film, Summertime (The Dynamiter en V.O. no comment) séduit par sa simplicité, son évidence. Matthew Gordon nous raconte l’été des 14 ans de Robbie, un adolescent vivant avec son jeune demi-frère et sa canonique grand-mère. La mère est partie, le frère aîné, ancienne star du foot, ne revient que quand il se fait expulser de chez lui. Robbie, malgré ses 14 ans, et sa tendance au... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 juillet 2012

Ciel XI.

Périgord, avril 2012.   Clique rouge.
Posté par AnneduPerigord à 19:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
18 juillet 2012

Chronique livre : Le pourceau, le diable et la putain

de Marc Villemain. Lire sur Les Chroniques de Racines   Ce cloporte m’escagasse. Quand on ouvre un livre de chez Quidam, on ne sait décidément pas sur quoi on va tomber. Après l’enquête sous psychotropes de La femme d’un homme qui, le dénuement impressionniste de Tout passe, voilà Le pourceau, le diable et la putain (titre en hommage Le monde, la chair et le diable ?), rétrospective intérieure d’un homme qui va mourir, et ne s’en porte pas trop mal. Notre beckettien héros immobile a été prof de fac, et coureur de... [Lire la suite]
Posté par AnneduPerigord à 17:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
17 juillet 2012

Ciel X.

Périgord, avril 2012. Clique bleu nuit. 
Posté par AnneduPerigord à 17:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,